Les cascades d'Ouzoud

Dans les magnifiques vallonnements bordant le plateau d'Azilal, l'oued Quzoud jette ses eaux impétueuses au fond d'un gouffre profond. En dépit du nombre de visiteurs, ces chutes impressionnantes demeurent l'un des plus beaux sites de la région.

Accès :

- Au départ de Beni Mellal, 124 Km pur les routes P24, S508 et 1811. Emprunter la P24 vers Marrakech sur 19 Km, puis suivre à gauche la S508; au Km 89, prendre il droite la 1811 sur 16 Km .

- Au départ de Marrakech, 159 Km sur les route P24, S508 et 1811. Emprunter lu P24 ; 4 Km après Tamelelt, suivre la S508 direction Azilal ; 22 Km après Tanannt prendre la 1811.

- Au départ de la P24 qui relie Marrakech à Beni Mellal, on peut gagner les cascades en suivant sur 46 Km la route 1811 ; celle-ci se transforme rapidement en piste, puis permet de découvrir les gorges profondes et sauvages de l'oued el Abid.

Attention: parfois, il n'y a pas d'eau.

- Quittant la S508, on emprunte pendant 16 Km la 1811, qui suit un charmant vallon dominé par des villages et des tighremt. Plus loin, au sortir d'une profonde gorge boisée, la route court à flanc de montagne offrant une succession de belles vues.

- La route aboutit à une vaste esplanade servant de parking. De là, suivre le chemin à gauche menant aux célèbres cascades d'Ouzoud (111 mn de marche).

Ne de la convergence de plusieurs ruisseaux, l'Ouzoud se précipite. de plus de 100 m de haut au fond d'un gouffre verdoyant tapissé de concrétions calcaires et de plantes grimpantes. La brume s'échappant du ressaut de l'eau sur les rochers crée un arc en ciel quasi permanent. Le grondement de la chute, le bouillonnement des eaux au fond des « marmites de géant » creuses par l'érosion, l'exubérance de la végétation, tout concourt à composer un spectacle romantique et envoûtant.

- Un sentier de terre, par endroits entaille de marches, permet de descendre le long de la cascade, au-dessus de la dernière: marmite dans laquelle se jette le torrent. En remontant le cours de la rivière, on remarque des moulins à farine aménagés dans de petites maisons de terre rectangulaires. Des meules de pierre actionnées par la force de l'eau broient le grain. Dans les caroubiers qui ombragent ce site s'ébattent des singes macaques au poil beige et au yeux cernés de noir.

- En continuant par la piste vers , la route 1811, on longe bientôt les gorges de l'oued el Abid, profondes de 400 à 600 m et dont on ne peut voir le fond. Ensuite la piste descend en lacet jusqu'au débouché des gorges, traverse l'oued et continue à travers un paysage agreste avant de retrouver la route goudronnée à Moulay Aïssa Bendriss.

A voir encore dans la région

Demnate (66 Km Sud-ouest ) ;

Béni Mellal (124 Km Nord-est ) ; la vallée des Aït Bougmez .

© MarocTourisme.org 2006 | Contact