Moulay Bousselham

Des centaines d'oiseaux s'envolent au-dessus des barques; pêcheurs qui trouvent refuge à l’ombre de marabouts. L’océan heurte la plage dont les dunes entourent l'estuaire de la Merga. Les vaches broutent l'herbe tendre qui borde la Lagune. Moulay Bousselham est l'un des endroits les plus attachants de la côte.

Moulay Bousselham tire son nom de son saint patron (important pèlerinage annuel, en été). D'après une croyance populaire, Moulay Bouselham, 1'« homme au burnous », serait l'Égyptien Abou Saïd, soufiste panthéiste venu au Maroc vers le début du X siècle II fut enterré en 951 entre la côte et la lagune, sur l'emplacement présumé de l'ancienne ville phénicienne de Mulelacha.

Dans une grotte voisine se trouveraient les sépultures de Joseph, fils d'Aristote, et de Bou el Kornïen, « l'homme aux deux cornes », en lequel la tradition populaire verrait un surnom d'Alexandre le Grand.

- Le village se résume à quelques jolies résidences secondaires bâties sur un promontoire, et il une dizaine de restaurants alignés le long de la rue principale. Très belle vue sur la lagune.

- Partant de la place, un chemin sur la gauche serpente entre les marabouts et aboutit à un adorable petit port. une vingtaine de barques accostent il même la plage à les pêcheurs vendent leurs poissons directement sur le sable, à l'ombre de quelques parasols.

- A la sortie du village (500 m a droite sur une piste), un bassin naturel situé près de l'exutoire de la Merrja s'étend au pied de la colline de Bousselham. Signalé des l'Antiquité par Pline l'Ancien, cet abri comporte les restes d'un entrepôt musulman entouré d'une enceinte épousant les contours du sommet de l'éperon qui domine la passe au nord. Construit au IX siècle au temps des Idrissides soit au XII siècle, il servait probablement d'installation portuaire à la ville de Basra.

- La Merja Zerga, située entre Meseta et le Rif, appartient au basin du  Gharb. Cette vaste lagune de quelque  7 000 ha, constituée pour moitié de vasières, est avec l'oued Massa au sud d'Agadir l'un des grands sites ornithologiques Maroc. En hiver, elle abrite la plus grande concentration d'oiseaux migratoirs du pays, accueillant des colonie flamants roses, de hérons, de spatules, de foulques, d'oies cendre. de canards siffleurs, de tadornes de Belon. On peut également y voir milans noirs et le fort rare courlis à bec grêle. Attention, la baignade y dangereuse.

Environs de Moulay Bousselham

Lalla Mimouna (26 Km Est par la S216A et la S216). Le village est situé près de la koubba de Lallat mimouna qui était, dit-on, la compagne de Moulay Bousselham. Les pelerins s'y réunissent en se rendant au marabout du saint.

A voir encore dans la région.

Kenitra (89 Km Sud )

Ksar el Kebir (50 Km Est)

Larache (50 Km Nord-Est )

© MarocTourisme.org 2006 | Contact