ERFOUD

De sa vocation militaire , Erfoud a conservé les rues tracées à angle droit, les arcades crépies de rose et les alignements de tamaris d'une ville de fondation coloniale. L'atmosphère assoupie n'invite guère à y séjourner mais tout l'attrait d'Erfoud réside dans sa situation au bord de l'oued Ziz ( en berbère : la gazelle ) au coeur du Tafilalet , qui en fait un excellent point de départ vers les dunes de l'erg Chebbi. Chaque année s'y déroule une fête des dattes qui a lieu en octobre, après la récolte.

Environs d'Erfoud

1-Borj Est :sortir para Bab el Oeud et 500 m apres avoir franchi le Ziz, tourner à gauche en empruntant la piste qui monte au borj. De là très belle  vue sur la palmeraie et le désert environnant.

2-la palmeraie d'Erfoud : la route de Rissani qui prolonge celle d'Er Rachidia à Erfoud , traverse tout d'abord une zone dénudée parsemée de petites éminences du système d' irrigation aujourd'hui a l'abandon. Aujourd'hui,la palmeraie ne commence véritablement que 10 Km apres Erfoud, on y remarque encore quelque puits à delou.

Apres avoir laisse à droite l'embranchement de la route qui rejoint la vallée du Dra, prendre à droite une piste pour le Ksar de Tingheras ( 19 Km) près duquel se trouvant quelques dunes de sable et d'ou l'on découvre du Tafolalet et de splendides horizons lointains. Cette piste est parfois rendue impraticable ,notamment après la pluie.

Quelque centaine de mètre apres un pont sur l'Oued, la route traverse le site de l'ancienne Sijilmassa, jadis capital du Tafilalet dont il ne reste que de rares vestiges apparents. On rejoint ensuite Rissani, ville sainte ,berceau de la dynastie alaouite.

3-Merzouga : une série de superbe dunes de sable dore forment en plein désert l'erg Chebbi. Parmi le plus hautes, celle de Merzouga atteint jusqu'à 150 m de hauteur et domine le village du même nom, tout proche, le dayet Srji attire des centaines de flamants rose mais son assèchement de juin à  novembre entraîne la migration des échassiers.

On quitte Erfoud en laissant ke borj Est sur la gauche, pour suivre la ligne des poteaux téléphoniques qui vont jusqu'à  Merzouga.

A 15 Km environ, carrière de marbre noir sur lequel se sont inscrites les empreinte de mollusques fossilisés. 2 Km plus loin de se termine la portion goudronnée ; on peut suivre les borne verte et blanches qui balisent la piste pour l'hotel Kasba Derkaoua, que l'on dépasse. Arrivé au pied des premières dunes, on longe l'erg pendant 11 Km jusqu'au village de Merzouga, apartir duquel se fait l'ascension de la dune, la plus haute de l'erg;on découvre alors le lac Srji ( en eau de novembre à juin seulement)

Il est aussi possible de continuer la même piste jusqu'à Taouz à 24 Km de Merzouga, petit Ksar sur la rive gauche du Ziz, aux portes de l'immense hamda du Guir qui sépare le Tafilalet du Grand Erg occidental

© MarocTourisme.org 2006 | Contact