Kénitra

Kénitra (القنيطرة = signifie petit pont en arabe) est une ville du Maroc, connue durant le protectorat sous le nom de Port-Lyautey . Elle compte plus de 360 000 Habitants

 Histoire

Là où s'étend aujourd'hui une ville moderne et importante, il n' y avait avant 1912 qu’une Kasbah, perdue dans les sables...

Kénitra fut créée par le Maréchal Lyautey en 1912 au bord du fleuve de Sebou en tant que fort militaire français, port et ville. La ville fut fondée sous le régime du protectorat français, établi par le traité signé à Fès le 30 mars 1912.

Elle porta le nom arabe de Knitra « petit pont » jusqu'en 1932 (elle tire son nom d'un ponceau construit sur l'oued Fouarat en amont de la Casbah ; ce ponceau fut détruit en 1928).

En octobre 1942, les troupes américaines y débarquèrent lors de la Seconde Guerre mondiale.

Durant près de 24 ans, elle porta le nom de Port-Lyautey. En mars 1956, lorsque le Maroc devint indépendant, la ville reprendra son nom d'origine et sera donc renommée Kénitra.

Économie

Capitale économique de la région du Gharb au nord-ouest du pays, Kénitra est considérée aujourd'hui comme l'une des principales villes marocaines, réputée entre autres pour son exportation des produits agricoles.

Transports et infrastructures

Réseau ferroviaire

Avec les gares de Kénitra-Ville et Kénitra-Medina, la capitale du Gharb n'est qu'à 30 minutes de Rabat et à 1 heure et demie de Casablanca par le TNR.

Réseau autoroutier

Kénitra est située au croisement de deux importants axes autoroutiers :

  • Rabat-Kénitra
  • Kénitra-Tanger

Réseau fluvial

Le port de Kénitra sur le Sebou est le 1er port fluvial marocain.

Infrastructures hotellières

Kenitra possède une bonne infrastructure hotellière. La plupart des hôtels remonte au protectorat. La ville n'avait pas de vocation touristique après les années 1970. Aujourd'hui, Kenitra acceuille chaque année de plus en plus de touristes, bien que ce nombre ne soit pas très important. Environ 25 000 touristes ont visité Kénitra en 2005 et les estimations de 2006 semblent légèrement meilleures

© MarocTourisme.org 2006 | Contact