Khénifra

Petite ville du Moyen Atlas installée sur les deux rives de l'Oum er Rbia, Khénifra a la couleur de sa terre, un superbe carmin qui se détache joliment sur le bleu du ciel. En raison de son emplacement stratégique sur la route vers l'Atlas, elle a gardé son vieil aspect de ville militaire.

Un relais stratégique. Khénifra est restée longtemps un modeste enclos au bord de l'Oum er Rbia, où s'abritait l'hiver une fraction de la tribu des Zaïane. A la fin du XVIIe siècle Moulay Ismail fait restaurer la kasba voisine d'Adekhsane et jeter un pont sur l'oued. C'est alors que la bourgade prend de l'importance. Vers la fin du XIXe siècle, Moha ou Hammou ez Zaïani, nommé caïd par Moulay el Hassan, se rend maître de la région au nom du pouvoir central.

Un foyer d'indépendance. Après y avoir établi un marché très fréquenté, des bains, une mosquée, des fondouks, etc., il s'affranchit de la tutelle impériale. Attaquant les caravanes, razziant la région jusqu'à Meknès, il adhère ensuite au mouvement berbère et à la guerre sainte contre les Français. Entrés dans la ville en novembre 1914, ceux-ci subissent peu après de lourdes pertes (563 morts).

Ce n'est qu'en 1921 qu'ils établissent réellement leur autorité, lorsque Moha ou Hammou est tué dans un combat contre les troupes françaises.

Peu de chose à voir ià Khenifra, ville étape sur l'axe Marrakech-Fès. Dans la médina s'élèvent une kasba, des casernes, la kisaria (marché) et plusieurs zaouïas. Sur l'autre rive de l'Oum er Rbia, près du pont en dos d'âne de Moulay Ismail, la kasba construite par Moha ou Rammou ez Zaiani, véritable forteresse, est aujourd'hui en ruine.

Souk le mercredi, mais le souk du dimanche, où l'on vend des chevaux, est beaucoup plus pittoresque.

- A voir encore dans la région Azrou (82 Km Nord-est) ; Kasba Tadla (99 Km Sud-ouest).

Au départ de Khenifra

1 - De Khénifra à Azrou par les source de l'Oum er Rbia (104 Km ; à Khenifra, prendre la route CT3485 en direction d'Ajdir).

6 Km : on suit un charmant vallon aux flancs couverts d'agaves et de lauriers-roses.

24 Km : laissez à dr. la piste forestière d'Ajdir.

29,5 Km : bifurcation; poursuivre tout droit.

- En prenant à droite, on peut rejoindre Aguelmane Azigza (2 Km), un lac très poissonneux dans un beau cadre de chênes verts, de cèdres et de rochers.

L'endroit est idéal pour un pique-nique.

Au-delà, la route court sur un plateau mamelonné, ou les alpages alternent avec les forêts.

34,5 Km : un vaste panorama précède une longue et sinueuse descente.

38,5 Km : la route débouche au-dessus de la vallée de l'Oum er Rhia

41 Km : pont sur l'Oum er Rbia. Laissez là votre voilure pour suivre à droite

un sentier menant aux sources de l'Oum er Rbia (10 mn de marche), qui jaillissent en cascade des falaises calcaire. Ces sources vauclusiennes au débit très régulier, légèrement salées et peuplées de truites, forment en s'unissant à l'oued Fellah, l'Oum er Rbia, le plus long fleuve du Maroc. Celui-ci se jette dans l'Atlantique à Azemmour.

42 Km : prendre à droite

53,5 Km : la route longe deux lacs puis pénètre dans une belle forêt de cèdres. 84 Km : Ain Leuh, gros village berbère dans un joli site, où Moulay Ismail fit construire une kasba au XVIIIe siècle Ce centre d'estivage est fréquenté par les Béni M'Guild dont certaines familles continuent à nomadiser dans toute la région. Marché le lundi et le jeudi. 97 Km : on rattrape la route P24 que l'on suit à droite

104 Km : Azrou.

2 - De Khéuifra à Midelt (138 Km ; bonne route asphaltée pouvant être coupée par la neige de décembre afin mars; sortir de Khénifra vers le Sud par la route P24).

17 Km : prendre à gauche la petite route qui conduit à El Khab, gros village accroché à flanc de montagne, qui offre des ruelles en escalier. A noter la mosquée et un marabout voisin couverts de bois. El Kbab est un centre artisanal très actif (poteries, tannage, tissage). Souk le lundi.

C'est dans ce village que vécut de 1928 à 1959 le père Albert Peyriguère, suiveur de Charles de Foucauld. Il y établit un dispensaire, et y rédigea un important Dictionnaire de psychologie linguistique. Son ermitage peut se visiter.

Au retour d'El Kbab, prendre à gauche pour gagner la route P33 ou l'on tournera encore vers la gauche Sur la droite se remarque le village perché d'Azrou n-An Lahcen.

45 Km : col de Tauout ou Filai, à 2070 m d'altitude. ; Belle vue en arrière-plan.

Au-delà du col, la végétation arbustive disparaît, puis le paysage se dégage de nouveau en vue du djebel Masker et des sommets généralement enneigés de l'Ayachi.

90 Km: Boumia (4 Km à droite) que l'on aperçoit sur la droite au fond d'une cuvette cultivée dominée par les crêtes du djebel Ayachi (3737m).

108 Km : Zeida, centre minier (manganèse). Traversée du plateau de l'Avid par la P21.

138 km : Midelt

© MarocTourisme.org 2006 | Contact