LIXUS

Sur l'ancienne voie romaine Tangis ( Tanger) Sala Colonial (rabat) se tient Lixus, auréolée de deux des exploits d'Hercule. C'est près d'ici que ce dernier vainquit le roi libyen Antée et qu'il accomplit son avant dernier prouesse : la cueillette des pommes d'or du jardin des Herpérides.

Même ceux que l'archéologie indiffère escaladeront la butte. De la ville haute, la vue, magnifique au soleil couchant, embrasse Larache, l'océan et les méandres de l'oued Loukkos.

Lixus dans l'histoire.

Mythologie et auteurs classiques. Selon la tradition, Lixus aurait été fondé par des navigateurs tyriens vers 1100 av J.C. Si l'on en croit Pline l'Ancien, les lixites érigèrent sur une île de l'estuaire du Loukkos un temple consacré à Melqart, dieu tyrien identifié par les Anciens à Hercule. Pline et Strabon nous informent que l'on montrait, près de l'autel d'Hercule, le lieu où le roi Antée avait été inhumé après son cambât malheureux à proximité du jardin des Hespérides, localisé dans la fertile vallée du Loukkous.

Des scarabées égyptiens, des oeufs d'Autriche et de la céramique grecque retrouvés sur le site attestent d'une fondation antérieure au VII av J.C.

"Une grande quantité d'éléphants et de bêtes sauvages". C'est ce que, dans la relation de son périple, l'amiral carthaginois Hannon, dit avoir vu à l'embouchure de l'oued Loukkos. Il est probable que la cité était déjà, à cette époque, sous contrôle carthaginois, et même qu'elle ait été auparavant une escale phénicienne : si les traces matérielles font pour l'instant défaut, J.Carcopino suppose qu'elle servait de relais sur la route du Soudan où les marins punique allaient chercher l'or, et de comptoir où prospéraient déjà les industries de salaison de poisson et de garum.

Le privilège monétaire. Durant l'époque punique, Lixus s'était prévalu du titre de Makom Shemesh, Cité du Soleil , sur certaines monnaies à inscription punique. Après la chute de Carthage, les rois mauritaniens lui conservèrent son importance et ses privilèges. Sous Juba II , elle possédait encore des ateliers monétaires.

Comptoir romain. Conquise entre 40 et 45 par les légions de Claude, elle fut promue au rang de colonie. Les latins s'empressèrent de remettre en état les conserveries de poisson et les fabriques de garum dont Rome faisait une grande consommation. La ville dut décliner après la reorganisation de l'Empire par Dioclétien ( fin du III). Celui ci aboutit à l'évacuation de la majeur partie de la Tingintane, sino par les légions romaines, du moins par les colons qui en faisaient la prospérité. Lixus, en raison de sa position, fut cependant occupé jusqu'au V, et le fortin qui s'élevait près de là est cité sous le nom d'Aulucos à l'époque du Bas Empire

© MarocTourisme.org 2006 | Contact