OUARZAZATE

Construite en 1928, cette ville de garnison devenue capitale administrative de la région du Dra n'a pas le charme des cités marocaines qui se sont développées autour d'une médina. Cependant, paisible et aérée, elle être un lieu de séjour reposant ou même une étape à la croisée des vallées du Dra et du Dadès.

La longue et large avenue Mohammed V traverse la ville dans sa longueur. En la suivant en direction de Boumalne du Dadès, on accède à la Kasba de Taourirt, en cours de restauration.

Autrefois résidence du pacha de Marrakech, ses bâtiments de pisé flanqués de tours crénelées s'étagent sur des plans superposés dans le cadre de murailles crépie de rose. On voit dans les anciens appartements du Glaoui la salle à manger et la chambre de la favorite, qui ont conservé leur décoration de stuc peint et leurs plafonds de bois cèdre. A côté, une autre kasba appartient toujours à des membres de la famille du Glaoui.

Face à la kasba de Taourirt, de l'autre côté de la route, un centre artisanal abrite des ateliers où sont façonnés et commercialisés divers objets en pierre, en poterie et surtout les tapis dits de Ouarzazate ou du djebel Siroua. Ces derniers sont connus sous le nom de tapis Ouzguita, en référence à la tribu qui les fabrique.

Non loin  du centre artisanal, vous pouvez voir, creusés dans la roche quelques fours de potiers.

Depuis longtemps, les paysages des environs de Ouarzazate ont séduit de nombreux réalisateurs : David Lean, Claude Lelouch, Vera Belmont... Cet engouement a conduit à l'implantation de studios de cinéma en 1984.

Environs de Ouarzazate.

1- Tiffoultoute. Quitter Ouarzazate en direction de Marrakech. Après 6 Km, tourner à gauche en direction de Zagora ; 2 Km plus loin, on atteint la kasba de Tiffoultoute .Cette construction de pisé ocre pale s'élève au-dessus d'un modeste village dominant toute la vallée de l'oued Ouarzazate. Vieille forteresse habitée jadis par un cheikh puis par un Khalifa de Glaoui, elle a été malheuresement très mal restaurée. Aujourd'hui aménagée en restaurant et chambres d'hôtes, on y donne des soirées folkloriques pour des groupes. Si l'on ne vient pas pour déjeuner, il faut payer un droit d'entrée pour la visite. Du haut des terrasses, beau panorama sur la vallée. Une promenade charmante permet d'aller voir le village en longeant l'oued Ouarzazate dont le lit contient quelques beaux spécimens minéralogiques.

2- Barrage d'El Mansour ed Dahbi.(13 Km sud-est par la P31 puis piste à gauche de 10.5 Km). Construit de 1969 à 1971, c'est un ouvrage de type voûte, haut de 63 m et long de 285, retenant d'eau. Régularisant le débit du Dra, il protège l'aval contre les crues.

A voir encore dans la région.

Ait Benhaddou ( 32 Km nord ouest) ; la vallée du Dadès ; la vallée du Dra.

© MarocTourisme.org 2006 | Contact