TAFILALET

Entre Ziz et Ghéris, deux fleuves au cours capricieux et aux crues dévastatrices, le Tafilalet déploie une vaste palmeraie cernée de dunes blonde. Depuis 1971, le barrage Hassan Addakhil d'Er Rachidia permet de maîtriser les eaux du Ziz et d'assurer une irrigation régulière et d'ensablement. Mais la magie du Tafilalet réside aussi dans son passé prestigieux d'ultime étape caravanière avant la traversée du Sahara.

Dans le souvenir d'une prospérité brillante . Le Tafilalet a joué un rôle très important dans l'histoire économique et politique du Maroc. Comme en témoigne le souvenir brillant de Sijilmassa, c'était, sur la route de l'or et celle du sel, le lieu de passage des caravanes d'esclaves venant du Soudan ou de Guinée. Berceau de la dynastie régnante, cette province que se disputèrent, durent des siècles, les différentes dynastie, a néanmoins conservé peu e vestiges de son prestigieux passé.

Il est difficile,malgre les tentatives actuelles de mise en valeur, de se faire une idée de la richesse de cette région qui fut progressivement dévastée^par les crues, le déboisement des foret, l'envahissement des sables et la forte teneur en sel du sol qui laisse en surface une pellicule blanche caractéristique ; s'ajoute aujourd'hui à cela la bayoud, maladie qui dessèche les palmiers. Seule ressource importante : le takaout, sécrétion des fleurs de tamaris riche en tanin et utilisée dans le tannage des peaux.

Route : 79 Km de Er Rachidia à Erfoud par les routes P32 et P21.

Er Rachidia, l'ancienne Ksar es Souk, est la capitale du Tafilalet. A 1060 m d'altitude sur la rive droite du Ziz, cette ville moderne doit son importance à sa situation géographique et à son rôle administratif une étape sur la route du Tafilalet ( souk le dimanche, mardi et jeudi), mais n'offre aucun interet sur le plan historique ou artistique.

Quitter Er Rachidia par la P32 en direction de Figuig. On traverse une steppe inculte, longeant à distance la vallée de l'oued Ziz.

18 Km : laisser la route principale à gauche pour Boudenib et Figuig et suivre à droite la P21 pour Erfoud.

21 Km : route à droite pour la source bleue de Meski (1 Km).

Une forte pente ainsi qu'un escalier, à la limite du village de Meski, permettent de descendre vers la source qui jaillit dans une petite grotte, au pied de la falaise, et se répand dans un bassin en ciment jadis construit par la Légion. De la falaise sourd une eau "bleue" qui alimente ce bassin dans lequel on peut éventuellement se baigner " accès payant". Le site est charmant. Du haut de la falaise, belle vue sur le Ksar de Meski, de l'autre coté du Ziz.

31.5 Km : avant d'amorcer sa descente dans la vallée, la route offre soudain un superbe panorama sur la vallée du Ziz longée par un ruban de ksour et de palmeraies et bordée de hautes falaises.

71 Km : à gauche Ksar Maadid, entouré d'une haute muraille de pisé. La gardien du Ksar (rétribution) vous guidera peut être dans ce dédale de ruelles obscures, souvent couvertes sur une bonne partie de leur parcours, et qui se recoupent à angles droits.

79 Km : la route, bordée de belle dunes de sable, atteint Erfoud.

A voir encore dans la région.

Rissani ; la vallée du Ziz.

© MarocTourisme.org 2006 | Contact